Publié le 16 Nov 2019, à 11:29

Éliminatoires CAN 2021 : Les Aigles de Carthage entament samedi, la préparation du match face à la Guinée Equatoriale

Première mission accomplie pour l’équipe tunisienne de football, large vainqueur de son homologue libyenne 4 à 1, vendredi soir au stade Olympique de Radès, pour le compte de la 1ère journée des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2021 (Goupe.J) et s’attelle dès samedi, à la préparation du deuxième match, face à la Guinée Equatoriale, qui se déroulera mardi soir à Malabo.

Les Aigles de Carthage effectuent samedi une séance d’entrainement sur la pelouse de l’annexe du stade olympique d’El Menzah et une autre séance dimanche matin (11h00/même stade) avant le départ à 15h00 pour Malabo à bord d’un vol spécial direct qui durera cinq heures.

Notons que la fédération Tunisienne de football a dépêché il y a deux jours dans la capitale de la Guinée Equatoriale, Mohamed Gharbi, président de la commission des équipes nationales, accompagné du nutritionniste Anis Yaacoubi, pour assurer les meilleures conditions de séjour et d’hébergement à l’équipe nationale.

Vendredi soir, les protégés de Mondher Kebaier ont surclassé la Libye en toute logique. Un succès construit après la demi-heure de jeu, puisque Wahbi Khazri a été le premier à ouvrir le score çà la 33′, avant que Seifeddine Khaoui ne double la mise quelques minutes plus tard (2-0, 41e).

Malgré la réduction du score d’El Houni avant la mi-temps (45′) les Aigles n’ont pas flanché et ont rapidement repris de la marge sur un doublé de Khaoui (52′) et un autre doublé de Khazri en fin de match (90′), qui a définitivement scellé le succès de ses camarades.

Une bonne entame dans ces éliminatoires que devront confirmer les coéquipiers de Khazri mardi soir à Malabo face à la Guinée Equatoriale battue à Dar Essalam par la Tanzanie (1-2).

Les visiteurs avaient pourtant ouvert la marque à la 15è minute de jeu par Pedro mais les Taifa Stars ont réussi à remettre les pendules à l’heure en égalisant à la 68′ par Simon Msuva égalise avant que Salum Abubkar n’offre le succès à son équipe.

Première défaite pour l’entraineur de la Tanzanie, le français Sebastien Migne qui a pris les rênes du Nzalang en fin de semaine dernière et cherchera à tout prix à se racheter devant la Tunisie.
La méfiance est donc de mise pour les demi-finalistes de la précédente édition tenus de confirmer leur statut de grande nation du football continental