150856053122470
datePublié le 07 aout 2017

Abdelkarim Harouni : Les déclarations du président d'Ennahdha représentent le parti

  • “Les déclarations du président d’Ennahdha Rached Ghannouchi sont officielles et représentent le parti” a affirmé le président du Conseil de la Choura Abdelkarim Harouni.

    Dans une déclaration de presse dimanche, à la clôture des travaux du Conseil de la Choura (5et 6 août), Harouni a ajouté que le mouvement soutient le gouvernement d’union nationale et ses priorités économiques et sociales fixées dans le Document de Carthage.

    Au cours d’un entretien accordé mardi dernier à la chaine Nessma TV, Rached Ghannouchi avait appelé le gouvernement d’union nationale à se “focaliser davantage sur les défis économiques de la Tunisie ainsi que sur les élections municipales, plutôt que de se préoccuper de l’avenir politique du chef du gouvernement ou d’un des ministres”.

    Ennahdha est un partenaire important dans la coalition au pouvoir, a-t-il soutenu, mettant en garde contre les parties qui cherchent à brouiller l’action gouvernementale, à travers ses appels à des élections présidentielle et législatives précoces et à l’amendement de la Constitution pour instaurer un régime présidentiel.

    Abordant la loi de réconciliation, Abdelkarim Harouni a rappelé que le Conseil de la Choura avait proposé des amendements dans ce sens.

    Selon lui, la nouvelle version de ce projet est le fruit d’un dialogue qui se poursuivra afin d’aboutir à une mouture consensuelle conforme à la Constitution et au processus de la justice transitionnelle.

    Le conseil de la Choura, se félicite, par ailleurs de l’adoption de la loi sur les violences faites aux femmes qui, a-t-il relevé, conforte l’image de la Tunisie, en tant que pays qui respecte la femme et œuvre à défendre ses droits et à éliminer toute forme de violence à son encontre.

    Les préparatifs en prévision des élections municipales ont été à l’ordre des travaux a-t-il précisé, affirmant que le Conseil salue la décision du mouvement de soutenir la participation des indépendants à travers ses listes à hauteur de 50%.