150870362322435
datePublié le 23 juillet 2017

Tunisie/ Turquie : Signature de quatre accords pour réduire le déficit commercial

  • La Tunisie et la Turquie ont signé, vendredi, à Tunis, quatre accords de coopération dans les domaines de la concurrence, de la normalisation, des réglementations techniques et du soutien aux PME, à la clôture des travaux de la 3ème session du conseil de partenariat Tuniso-turc.

    Ces accords, signés par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Zied Ladhari et le ministre turc de l’économie, Nihat Zeybekci, visent à réduire l’important déficit commercial enregistré par la Tunisie vis-à-vis de la Turquie (1482 millions de dinars).

    Ladhari a indiqué que l’objectif de ces accords est de trouver des solutions pour dépasser cette défaillance, par le biais de l’augmentation des exportation tunisiennes vers le marché turc et la hausse des investissements turcs en Tunisie.

    Le ministre a affirmé que la Tunisie peut devenir une plateforme pour les hommes d’affaires turcs, leur permettant de conquérir de nouveaux marchés en Afrique subsaharienne et même en Europe. Il a indiqué que la Tunisie compte réduire ses importations de Turquie, qui se sont considérablement multipliées au cours de ces dernières années, par la diminution de l’importation de certains produits de consommation non essentiels.

    Ladhari a évoqué, également, la possibilité que la Tunisie prenne certaines mesures exceptionnelles telles que l’application de taxe douanière sur certains produits turcs, pour une période bien déterminée.

    De son coté, le ministre turc de l’industrie a souligné la disposition de son pays, à augmenter les importations de certains produits tunisiens tels que l’huile d’olive, les produits miniers et phosphatés et le ciment.

    A rappeler que la Tunisie et la Turquie ont signé, en 2004, un accord de libre échange, en vertu duquel les taxes douanières ont été levées progressivement pour toucher tous les produits. En 2013, cet accord a été révisé pour créer une zone de libre échange entre les deux pays.