Publié le 13 Jan 2020, à 20:34

Tataouine : Le groupe de jeunes observant un sit-in sollicite une audience au chef de l’Etat

Les jeunes qui observent un sit-in au siège du gouvernorat de Tataouine, pour la quatrième semaine consécutive, ont adressé lundi un message au président de la République Kais Saied, sollicitant d'être reçus par le chef de l'Etat.

Dans son message, publié sur sa page Facebook officielle, le groupe de jeunes a affirmé sa confiance en sa personne et son sentiment que de "nombreuses parties aux niveaux régional et national veulent récupérer les revendications légitimes de la région et faire avorter ce mouvement militant et pacifique".

Les jeunes du gouvernorat ont également souligné qu'"ils sont à un haut niveau de patriotisme et sont déterminés à préserver les institutions étatiques auxquelles ils entendent appartenir".

Ils ont d'autre part informé le président de la République qu'ils avaient reçu jeudi une invitation de l'Assemblée des représentants du peuple pour rencontrer son président.

La Présidence de la République avait répondu il y a plus d'une semaine à un précédent message envoyé par les sit-inneurs au chef de l'Etat, et qui avait abouti à la suspension de la première grève de la faim.

La Présidence de la République les avait assurés que le dossier du Kamour (accord conclu en 2017 portant notamment sur le versement de 80 millions de dinars au profit du fonds de développement et de l'investissement de Tataouine en vue d'aider les jeunes en chômage dans la région à trouver un emploi) était un sujet de préoccupation du Président de la République, sans être suivi d'autres mesures ou de nouveaux contacts, obligeant les grévistes à reprendre une deuxième grève de la faim, avant de la suspendre une nouvelle fois il y a 3 jours.