Publié le 06 Nov 2019, à 17:13

René Trabelsi : Des tours opérateurs intéressés par la destination Tunisienne après la faillite de Thomas Cook

La faillite du groupe touristique britannique Thomas Cook, dont les conséquences financières étaient très lourdes sur les hôteliers tunisiens, a suscité l’intérêt de plusieurs tours opérateurs mondiaux, lesquels ont exprimé leur volonté de programmer la destination Tunisienne, a indiqué le Ministre du Tourisme et de l’Artisanat René Trabelsi.

Dans une déclaration à la presse, lors du lancement , mercredi, du projet de restauration de l’amphithéâtre d’El Jem, Trabelsi a précisé que la visite qu’il a effectuée cette semaine à Londres, lui a permis de prendre connaissance des intérêts des compagnies aériennes qui ont planifié des vols au niveau des aéroports d’Enfidha et de Djerba.

Le ministre a mis l’accent sur l’importance de cibler de nouveaux marchés porteurs, tels que les marchés coréen et japonais ainsi que ceux des pays asiatiques, tout en renforçant les marchés traditionnels.

Il a fait remarquer que les procédures judiciaires lancées par les hôteliers tunisiens ayant subi des dégâts suite à la faillite du tour opérateur Thomas Cook, se poursuivent, soulignant que plusieurs compagnies internationales œuvrent à acquérir des parts du capital du tour opérateur Thomas Cook.

S’agissant des sites archéologiques, le ministre a estimé que l’absence d’entretien a entravé la promotion du tourisme culturel, ce qui nécessite d’après lui, davantage de coopération entre les ministères concernés en matière de programmation de travaux de maintenance, notamment, après la période des festivals d’été.