Publié le 13 Mar 2018, à 16:49

Les signataires du Document de Carthage décident la création d’une Commission

Réunis mardi au palais de Carthage sous la présidence du Président Béji Caïd Essebsi, les signataires du Document de Carthage ont décidé la création d’une Commission qui aura pour mission de définir les priorités de l’économie nationale et de proposer les réformes y afférentes.

Cette commission sera composée de deux représentants de chaque parti et de chaque organisation signataires du Document de Carthage.

Selon des déclarations concordantes des participants à la réunion, la Commission va étudier la possibilité d’opérer un remaniement ministériel sur la base d’une évaluation du rendement du gouvernement.

La réunion des signataires du Document de Carthage s’est déroulée en présence de représentants du Mouvement Nidaa Tounes, du Mouvement Ennahdha, du parti Al-Moubadara, du parti Al-Massar et de l’Union patriotique libre (UPL).

Y étaient présents également les représentants de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), de l’Union tunisienne pour l’Industrie, le Commerce et l’Artisanat (UTICA), de l’Union tunisienne pour l’agriculture et la pêche (UTAP) et de l’Union nationale de la femme tunisienne (UNFT).