151152157222995
datePublié le 18 octobre 2017

Les députés réclament la création d’une commission d’enquête parlementaire sur l’accident maritime de Kerkennah

  • Plusieurs députés ont réclamé mercredi la création d’une commission d’enquête parlementaire sur l’accident maritime de Kerkennah qui, ont-ils estimé, est « une tragédie nationale ».

    Cette commission doit se pencher également sur le dossier de l’émigration clandestine ainsi que sur les principales causes de ce phénomène, ont-ils souligné à l’ouverture de la 4e session parlementaire de la première législature.

    Pour eux, le parlement doit suivre le déroulement de l’enquête pour tirer au clair toute la vérité sur ce drame.

    Ils ont également souligné la nécessité d’adresser un message d’espoir à ces jeunes qui cherchent inlassablement à quitter le pays et de leur offrir des opportunités pour prendre leur destin en main.

    Au moins 45 émigrés clandestins ont trouvé la mort dans l’accident maritime de Kerkennah, selon un bilan provisoire rendu public mardi par le ministère de la Défense nationale.

    Un navire la marine nationale avait heurté, le 8 octobre 2017, une embarcation d'origine inconnue à 54 km de la plage El Attaya de l’archipel de Kerkennah, ce qui a provoqué son naufrage.

    Trente huit passagers ont été secourus, selon le département de la Défense nationale.

    Plusieurs membres des familles des personnes disparues s’étaient rassemblés, le 10 octobre 2017 devant la base navale principale de Sfax pour connaître le sort de leurs proches.

    Au cours de ce rassemblement, ils ont imputé l’entière responsabilité de cet accident au navire de l’armée de mer.