Publié le 05 Jun 2018, à 17:16

Le procès des attaques terroristes du Bardo et de l'hôtel impérial de Sousse reporté en novembre 2018

La 5e chambre criminelle au tribunal de première instance de Tunis spécialisée dans les affaires de terrorisme a renvoyé au mois de novembre 2018 le procès des attaques du Bardo et de l’hôtel impérial Marhaba à Sousse.

Le porte-parole du tribunal Sofien Selliti a déclaré mardi que l’affaire du Bardo a été reportée au 6 novembre alors que l’affaire de l’attaque terroriste contre un hôtel à Sousse a été renvoyée au 9 du même mois.

L’objectif est de compléter les démarches de la plainte avec constitution de la partie civile, a précisé le responsable qui affirme le refus de toutes les demandes de libération dans ces deux affaires.

Dans l’affaire du Bardo, 25 accusés comparaitront devant la Justice (21 en état d’arrestation et 4 en liberté). Au cours de cette attaque terroriste qui a ciblé le musée du Bardo le 18 mars 2015, 21 touristes étrangers ont trouvé la mort.

L’attaque a fait une victime parmi les membres de la sécurité, le brigadier de la BAT (Brigade antiterroriste) Aymen Morjane et permis la neutralisation de deux terroristes.

Dans l’affaire de l’hôtel Imperial Marhaba 26 accusés dont 16 en état d’arrestation comparaitront (6 en liberté et 4 en cavale).

L’attaque de Sousse a été perpétrée le 26 juillet 2015 par un terroriste qui a ouvert le feu sur des touristes à la plage et à l’intérieur de l’hôtel faisant 39 victimes parmi des touristes étrangers, anglais pour la plupart. L’attentat a été revendiqué par l’organisation terroriste Daech.