149831835321561
datePublié le 12 avril 2017

1er logement: les intérêts révisés à la hausse, en cas de non remboursement de mensualités dans les délais

  • “Les intérêts payés par les bénéficiaires, sur les prêts à conditions favorables octroyés dans le programme du premier logement, seront révisés à la hausse de 1% (3% au lieu de 2%) en cas de non remboursement de mensualités dans les délais”, a annoncé la Banque Centrale de Tunisie.

    La BCT précise dans une note aux banques, publiée sur son site web, que cette condition doit être stipulée dans le contrat signé entre la banque concernée et son client.

    Ladite note porte sur les mesures d’application de la ligne de crédit de 200 millions de dinars (MD) réservée à l’autofinancement du programme du premier logement. L’institut d’émission a précisé qu’il va ouvrir un ” compte central pour le programme du premier logement ” et un autre compte “de financement du programme du premier logement” qui ne générera pas d’intérêts.

    Par ailleurs, la BCT a fait savoir qu’en cas de cession du logement, avant une période de 12 ans de la date de conclusion du contrat d’achat, le bénéficiaire sera privé des avantages de ce programme, et il sera appelé, ainsi, à rembourser le montant du financement à conditions préferentielles accordé, au taux d’intérêt ordinaire appliqué par sa banque.

    A rappeler que ce programme du premier logement lancé le 2 Février 2017, est destiné aux familles de la classe moyenne, dont le revenu varie entre 4,5 et 10 fois le SMIG. Elles peuvent ainsi, bénéficier de prêts à conditions favorables (taux d’intérêt de 2% et période de remboursement de 7 ans, après un délai de grâce de 5 ans) à titre d’autofinancement du premier logement (20% de la valeur du logement).

    Les conditions d’octroi de ce prêt sont quasiment similaires entre les banques classiques et les établissements offrant les produits de la finance islamique.