151336319122766
datePublié le 27 septembre 2017

Twitter mise sur des messages deux fois plus long pour se relancer

  • Le réseau social qui cumule les pertes financières a annoncé lundi soir que ses utilisateurs auraient désormais 280 caractères au lieu de 140 pour s'exprimer. Ce moyen de se relancer laisse les observateurs sceptiques.

    Plus de 10 ans après sa naissance et en proie à de grosses difficultés financières, Twitter tente de se relancer en doublant la longueur de ses messages, une mini-révolution qui a suscité une avalanche de commentaires sur le réseau mais laissé les analystes sceptiques.

    "Tenter de caser vos pensées en un seul tweet -on est tous passés par là-, c'est pénible", a écrit le groupe sur son blog officiel mardi. "Nous voulons que tout le monde, partout dans le monde, puisse s'exprimer facilement sur Twitter, alors nous faisons quelque chose de nouveau: nous allons essayer une limite plus grande, 280 caractères", explique le réseau social américain, qui précise que cette fonctionnalité n'est pour l'instant réservée qu'à quelques utilisateurs, avant une possible généralisation.

    L'allongement ne concerne que les messages en caractères latins, explique le réseau, car c'est surtout en anglais, espagnol, portugais ou français que la limite de 140 caractères semble poser parfois souci aux utilisateurs, contrairement à ceux qui tweetent en japonais, coréen ou chinois.

    Selon le groupe, 9% des tweets en anglais atteignent 140 caractères (0,4% en japonais) et "la limite de caractères est une importante cause de frustration pour les gens qui tweetent en anglais". "Lorsque les gens n'ont pas à caser leurs pensées en 140 caractères, et ont même encore de la marge, on voit davantage de gens tweeter", assure le réseau social né en 2006. Attirer plus d'utilisateurs permettrait potentiellement au groupe d'attirer plus d'annonceurs publicitaires et donc de remplir ses caisses.