Publié le 23 Feb 2019, à 12:12

Start-up : La « station T » sera érigée dans le gouvernorat de Ben Arous

La «station T», annoncée par le chef du gouvernement lors de sa visite à Paris, les 13,14 et 15 février courant, sera érigée dans le gouvernorat de Ben Arous, selon une source à la présidence du gouvernement. Elle devrait regrouper des jeunes startuppeurs et entrepreneurs tunisiens, sous un même toit.

«Un incubateur de start-up sera bientôt, ouvert en Tunisie», avait souligné le chef du gouvernement Youssef Chahed, en visitant la « station F» à Paris, le plus grand campus de startup au monde. Et de marteler : la Tunisie mise sur le digital et l’entrepreneuriat des jeunes pour booster son économie.

La « station T» se veut un campus géant de start-up, pour les jeunes entrepreneurs tunisiens. Elle devrait réunir tout un écosystème entrepreneurial et offre, à priori, des dizaines de stations de travail.

Le concept est fortement inspiré de l’expérience française en la matière (Station F). Il a pour objectif de donner un nouveau souffle à l’initiative privée et aux start up, d’autant que tous les ingrédients sont réunis pour mener à bien ce projet à forte valeur ajoutée et employabilité, selon des experts.

“Nous souhaitons avoir bientôt, notre station T ” avait lancé Chahed, précisant que le projet a été programmé au lendemain de la dernière visite officielle du président français, Emmanuel Macron en Tunisie.