Publié le 21 Aug 2019, à 19:44

Rached Ghannouchi : "Chahed aurait dû attendre de remporter la présidentielle avant de renoncer à sa nationalité française"

Le président du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi a déclaré lors de la cérémonie d’inhumation de l’ancien Mufti de la République, Mokhtar Sellami, à Sfax, le mercredi 21 août 2019 que l’actuel chef du gouvernement, Youssef Chahed « aurait dû attendre de remporter la prochaine élection présidentielle avant de renoncer à sa deuxième nationalité française ».

Commentant l’abandon par Chahed de sa nationalité française avant le dépôt de son dossier de candidature au scrutin présidentiel, il soutient qu’être titulaire d’une deuxième nationalité n’est en aucun cas interdit par la loi ».

Rappelons que Chahed avait annoncé, mardi, dans un post sur sa page facebook être titulaire d’une deuxième nationalité (sans pour autant l’avoir précisé) et l’avoir abandonné avant de présenter son dossier de candidature à la présidentielle prévue pour le 15 septembre prochain par éthique morale.

« Comme des centaines de milliers de Tunisiens ayant résidé et travaillé à l’étranger, j’étais titulaire d’une deuxième nationalité que j’ai abandonné avant de présenter ma candidature », a-t-il écrit.