Publié le 25 Mar 2020, à 22:12

L’Union régionale du travail de Sfax dément les accusations du député Mohamed Affes

L’Union régionale du travail de Sfax (URT) a démenti, mercredi, ce qui a été relayé par des médias tunisiens autour de “l’agression subie par le député de la Coalition Al-Karama, Mohamed Affes, de la part des représentants de l’URT à Sfax “.

L’URT nie en bloc tout lien de ses membres avec ” cette présumée agression ” du député qui avait auparavant publié des vidéos les pointant du doigt. L’Union fait état d’une simple altercation ayant opposé les syndicalistes au député qui tenait à assister à une réunion professionnelle urgente sur la situation sanitaire dans la région.

La même source souligne qu'”il n’avait pas le droit d’y assister” puisque qu’elle “concernait uniquement” les membres du comité médical et technique de suivi des mesures préventives du nouveau coronavirus et les derniers développements au service de réanimation de l’hôpital Habib Thameur.