Publié le 12 Sep 2019, à 14:40

Lotfi Mraihi : l'affaire de la banque tuniso-française sera réglée s’il remporte l’élection

Le candidat du parti de l’Union populaire républicaine, Lotfi Mraihi, à l’élection présidentielle anticipée de 2019, a indiqué, lors de sa visite, jeudi, dans le gouvernorat de Siliana, que s’il remporte l’élection, il va appliquer la loi avec fermeté, pour restaurer le prestige de l’Etat et faire respecter la primauté de la loi.

Mraihi promet « à tous les tunisiens » de récupérer les fonds dilapidés dans les banques publiques, évoquant notamment l’affaire de la banque tuniso-française.

Il œuvrera, dit-il, à mettre en œuvre un modèle économique différent, qui rompt avec le modèle actuel, pour ramener la croissance dans les régions de l’intérieur qui ont été marginalisées, selon ses dires.

Il est nécessaire de rétablir l’unité nationale, la valeur travail, l’autorité parentale et le statut de l’éducateur, souligne-t-il mettant l’accent sur la nécessité de reprendre les richesses du pays et l’indépendance de la décision nationale.

Lotfi Mraihi a fait une tournée dans la ville de Siliana. Il a, également, visité la délégation de Bargou.