Publié le 20 Aug 2019, à 09:48

L’ISIE se penche sur les parrainages parlementaires en attendant les décisions de Justice

Le Conseil de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) a examiné, lundi 19 août, la question des parrainages parlementaires du candidat à l’élection présidentielle, Hatem Boulabiar.

Le membre de l’Instance chargé de la communication a affirmé que le Conseil a décidé de poursuivre cette question en attendant que la justice tranche l’affaire.

L’ISIE, a-t-il ajouté, a reçu du député Maher Medhioub une plainte dans laquelle il affirme avoir parrainé un seul candidat à l’élection présidentielle anticipée, à savoir Ilyes Fakhfakh. Il a démenti catégoriquement avoir soutenu une autre candidature.

Medhioub, député de la circonscription du monde arabe et du reste des pays, avait présenté à travers son avocat une plainte au procureur de la République près le Tribunal de première instance de Tunis contre Hatem Boulabiar. Il a appelé à l’ouverture d’une enquête pour falsification et usage de faux.

Le 14 août l’ISIE a annoncé la liste préliminaires des candidats à la présidentielle anticipée qui aura lieu le 15 septembre prochain. vingt-six candidats ont été retenus sur un ensemble de 97.

L’ISIE a également publié la liste des parrainages parlementaires dont ont bénéficié 11 candidats.

Selon le calendrier électoral, l’Instance publiera la liste définitive au plus tard le 31 août 2019, après examen de tous les recours. La campagne électorale démarrera le 2 septembre.