Publié le 07 Dec 2019, à 20:38

Les députés du bloc du PDL poursuivent leur sit-in pour la cinquième nuit consécutive

Les députés du bloc du Parti destourien libre (PDL) et son président, Abir Moussi, ont poursuivi samedi leur sit-in dans la salle des plénières de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) pour la cinquième nuit consécutive.

Moussi a déclaré à la presse samedi soir, depuis le siège de l’ARP au Bardo, que les députés de son parti empêcheront l’ouverture de la plénière pour la discussion et l’adoption du budget 2019 dimanche avant de recevoir des excuses officielles du mouvement Ennahda aux députés du PDL.

“Nous sommes présents dans la salle des plénières et nous sommes déterminés à poursuivre notre sit-in ce soir sans violer son règlement, et nous n’avons pas non plus perturbé le processus de préparation de la salle”, a-t-elle ajouté, estimant que ceux qui retarderont les travaux de la plénière de demain sont les “agresseurs qui refusent de s’excuser”, pas son parti qui “a été victime d’une attaque”.

Elle a indiqué qu’elle entend poursuivre aux côtés des députés du Bloc du PDL le sit-in jusqu’à la publication d’une déclaration d’excuses officielle du bloc d’Ennahdha auquel appartient la députée Jamila Ksikssi, soulignant qu’il n’y a pas lieu de présenter des excuses réciproques, “étant donné que l’attaque a été lancée unilatéralement et de manière gratuite”.

Moussi a mis en garde contre “le recours à la violence ou à toute action dégradante pour les députés observant le sit-in”, faisant assumer à la présidence du Parlement et aux autorités concernées, la responsabilité politique et juridique de leur intégrité physique.

Au sujet du mouvement de soutien organisé par un certain nombre d’affiliés et de partisans du parti samedi soir devant le siège du Parlement, Moussi a déclaré: “Les partisans sont venus spontanément après la tentative d’imposer le black-out sur les sittineurs en empêchant les journalistes ce matin d’entrer au parlement et face au danger qui menace l’intégrité physique des députés du Bloc du parti destourien libre”.