Back to All news

Le taux des enseignants suppléants ayant boycotté les cours a atteint 80%

Le coordinateur national des enseignants suppléants Malek Ayari a souligné que le taux des enseignants suppléants ayant boycotté les cours dans les collèges et les lycées a atteint 80%, soulignant qu’ils poursuivront le boycott jusqu’à satisfaction des revendications.

Ayari a indiqué dans une déclaration à la TAP que la plupart des enseignants suppléants ont entamé ce mouvement de revendication en raison de la non conclusion de contrats de travail avec le ministère de l’éducation, depuis le début de cette année scolaire.

Il a précisé que le boycott des cours a été décidé en raison de la non activation de l’accord du 23 mai dernier, ajoutant que cet accord n’a pas été appliqué par le ministère de l’éducation pour rompre avec l’emploi précaire.

« L’accord du 23 mai 2023 porte sur la régularisation de la situation des enseignants suppléants selon une base de données actualisées pour les suppléants de 2008-2016 et les suppléants 2016-2023 » a-t-il mentionné.

S’agissant du nombre des suppléants protestataires, Ayari a affirmé que le nombre des enseignants du secondaire a atteint environ 9500, ajoutant que près de 4500 enseignants au niveau de l’enseignement de base ont décidé à leur tour de boycotter les cours, pour revendiquer la régularisation de leur situation professionnelle.

A noter que, les enseignants suppléants ont observé le 16 novembre courant une journée de colère dans tous les commissariats régionaux de l’éducation tout en assurant les cours de manière ordinaire.

Les derniers articles