Publié le 11 Jan 2020, à 15:36

Le PDL appelle les députés et les blocs parlementaires à signer une pétition pour retirer la confiance au président du parlement

Le Parti destourien libre (PDL) a appelé « les blocs parlementaires et les députés ayant contribué à faire tomber le gouvernement Habib Jemli à signer une pétition pour retirer la confiance au président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) ».

Il s’agit de « corriger la grave erreur commise contre cette institution constitutionnelle fondée par les leaders du mouvement national et pour laquelle plusieurs martyrs sont tombés le 9 avril 1938 », soutient le PDL dans une déclaration publiée samedi.

Le PDL précise que les 17 signatures des députés de son bloc parlementaire seront un point de départ pour rassembler les 73 signatures requises pour valider la pétition.

Sur un autre plan, le parti a appelé les différentes forces politiques modernistes à « choisir une personnalité nationale jouissant de la compétence et du charisme nécessaires, qui rassemble la majorité et rompt avec l’Islam politique ».

Cette personnalité, poursuit le parti, « devra former un gouvernement sans représentation des islamistes et de ceux qui leur sont proches afin de surmonter cette crise étouffante et se libérer de ce système défaillant qui a contraint le pays à l’endettement ».

Vendredi, au soir, le gouvernement Habib Jemli n’a pas obtenu les 109 voix nécessaires à son passage. Il a recueilli 72 voix pour, 134 contre et 3 abstentions.