Publié le 12 Jan 2020, à 10:32

Le mouvement Ennahdha appelle à un "gouvernement d'union nationale consensuel"

Le mouvement Ennahdha a appelé samedi à la formation d'un "gouvernement d'union nationale consensuel à vocation sociale dans le processus de la révolution", après l'échec du gouvernement Habib Jemli vendredi d'obtenir la confiance du Parlement.

Dans une déclaration publiée samedi, le mouvement a exprimé sa confiance au président de la République Kais Saied qui entreprendra, conformément à la constitution, des consultations avec les partis, les coalitions et les blocs parlementaires pour désigner la figure la plus apte à former un gouvernement, et sa volonté d'accepter "toute figure nationale qui remplit les conditions de réussite, reflète les aspirations des Tunisiens et établit un puissant soutien politique".

Ennahdha a affirmé "accepter avec un esprit démocratique la décision de rejet de la confiance au gouvernement Habib Jemli, car cela relève du processus démocratique et des mécanismes constitutionnels adoptés pour former le gouvernement après les élections", notant que les institutions du mouvement évalueront les performances et les options pour en tirer profit.

L'Assemblée des représentants du peuple a rejeté le gouvernement proposé par Habib Jemli, avec 134 voix contre, sur un total de 217, contre seulement 72 députés pour et 3 abstentions alors que la majorité requise est de 109 voix.