Publié le 22 Aug 2019, à 18:53

Le chef du gouvernement délègue ses prérogatives au ministre de la Fonction publique

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, candidat à la présidentielle 2019, a annoncé, jeudi, sa décision de déléguer ses prérogatives au ministre de la Fonction publique, de la modernisation de l'administration de la politique publique, Kamel Morjane, jusqu'à la fin de la campagne électorale, le 13 septembre prochain.

Dans une intervention télévisée diffusée ce soir sur Wataniya 1, à l'adresse des Tunisiens, Chahed a indiqué avoir pris cette décision en application des dispositions de l'article 92 de la Constitution.

Il a, dans ce contexte, fait remarquer que la Constitution permet au chef du gouvernement en fonction de se porter candidat à la présidentielle, tout en déléguant ses pouvoirs à l'un des ministres, soulignant qu'il a pris cette décision "par conviction" et dans le but de gagner la confiance des électeurs tunisiens "avec ses propres moyens et grâce au soutien de ses sympathisants".

Youssef Chahed est candidat au scrutin présidentiel du 15 septembre 2019, en lice avec 25 autres candidats dont l'Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) avait annoncé l'acceptation des dossiers de candidature.

D'autres dossiers de candidatures faisant l'objet de recours auprès du Tribunal administratif attendent d'être validés.

Rappelons que Kamel Morjane est président du conseil national du parti Tahya Tounes, présidé par Youssef Chahed.