151152882923253
datePublié le 13 novembre 2017

Le budget de la présidence de la République de 2018 est le même qu'en 2017, selon le directeur du Cabinet présidentiel

  • Le budget de la présidence de la République de 2018 est resté le même que celui de 2017. Cela se produit pour la première fois depuis cinq ans, a déclaré, lundi, Selim Azzabi, directeur du cabinet présidentiel.

    Lors d’une séance d’audition devant les membres de la Commission de législation générale, Azzabi a indiqué que “la présidence de la République a pris en considération la situation financière difficile du pays et opté pour la rationalisation des dépenses et non la politique d’austérité”.

    Il a expliqué que cette stabilité est due au fait que les budgets de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA), du Comité supérieur des droits de l’Homme et des libertés fondamentales et de l’Instance provisoire de contrôle de la constitutionnalité des projets de loi, ne figurent plus dans le budget de la présidence de la République depuis l’adoption du projet de loi organique relatif aux dispositions communes entre les instances constitutionnelles indépendantes.

    Il s’agit également de la réduction du nombre des personnalités bénéficiant de la protection de la garde présidentielle qui est passée de 25 à 11 personnes outre la compression des dépenses des services centraux de la présidence de la République.

    Le budget de la présidence de la République de 2018 s’élève à 108,5 millions de dinars dont 102,8 millions de dinars au titre des dépenses de gestion et 5,5 millions de dinars dédiés aux dépenses de développement, a fait savoir Azzabi, ajoutant que les fonds alloués à la garde présidentielle accaparent les trois quarts du budget.