Publié le 13 Jan 2020, à 08:51

La Tunisie se félicite de l'annonce d'un cessez-le-feu en Libye

La Tunisie s’est félicité de l’annonce d’un cessez-le-feu en Libye, à partir de ce dimanche 12 janvier, exhortant les parties libyennes à privilégier le dialogue pour parvenir à un règlement définitif et global du conflit.

"Il s’agit d’un pas important pour mettre fin à l’effusion de sang en Libye et baliser la voie à la reprise des négociations sous les auspices des Nations Unies", a souligné, dimanche, le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Dans le même contexte, la Tunisie a appelé également les protagonistes libyens à respecter le cessez-le-feu, réaffirmant son opposition à toute solution militaire dans ce pays.

”L’option militaire en Libye n’est pas une solution. Le dialogue interlibyen est le seul moyen par parvenir à un règlement global de la crise “, lit-on dans le même communiqué.

Un cessez-le-feu à l’initiative d’Ankara et Moscou est entré en vigueur dimanche en Libye, pays ensanglanté par plus de neuf mois de combats aux portes de sa capitale.

L’homme fort de l’est libyen, le maréchal Khalifa Haftar est le premier à proclamer le cessez-le-feu. Il a répondu favorablement, samedi soir, peu avant minuit, à l’appel à la trêve lancé par Moscou et Ankara.