Menu

En prévision des négociations avec le FMI, Mechichi s’entretient avec les ambassadeurs de France et d’Allemagne à Tunis

Publié le vendredi, 23 avril 2021 | 6 min | Economie
  • Le programme de la réforme économique, qui sera négocié en Mai, à Washington avec le Fonds monétaire international (FMI) a été au centre des entretiens séparés qu’a eus le chef du Gouvernement, Hichem Mechichi, vendredi, à la Kasbah, avec les ambassadeurs de France et d’Allemagne à Tunis, respectivement André Parant et Peter Prügel, selon deux communiqués publiés par la présidence du gouvernement.

    Les deux diplomates européens ont à cet occasion, exprimé la disposition de leur pays à appuyer la Tunisie dans cette démarche.

    À cet égard, Parant a fait part de la volonté de la France d’appuyer et d’accompagner la Tunisie dans la mise en œuvre des réformes structurelles en apportant toute son expertise, notamment dans le domaine de la réforme des finances publiques.

    Il a souligné, aussi, que son pays soutient l’approche « adoptée par le gouvernement tunisien » concernant le lancement d’un dialogue avec les organisations nationales, d’après la présidence du gouvernement.

    De son côté, Peter Prügel a souligné la disposition de son pays à soutenir les réformes économiques en Tunisie et à poursuivre le financement des programmes de coopération bilatérale et d’appui à la transition démocratique.

    Il a mis l’accent sur le rôle joué par les compétences tunisiennes en Allemagne et à l’étranger, durant la pandémie du coronavirus, notamment dans les domaines du numérique et des technologies de communication, faisant de la Tunisie un pont entre l’Afrique et l’Europe.

    Pour sa part, Mechichi a évoqué la situation économique difficile de la Tunisie, « en raison des répercussions de la pandémie du Coronavirus », réitérant la volonté du gouvernement d’asseoir une nouvelle dynamique économique, en partenariat avec les organisations nationales et les amis de la Tunisie.

    Il a également, évoqué avec l’ambassadeur de France selon la même source, les derniers préparatifs en vue de l’organisation du sommet de la francophonie qui aura lieu à Djerba les 20 et 21 novembre 2021.

    Le gouvernement tunisien a lancé, depuis le début du mois d’avril 2021 et sur des recommandations du FMI » des rencontres avec les partenaires sociaux « Rencontre de Beit El Hikma », en vue de parvenir à concevoir un projet de programme de réformes économiques, lequel programme devrait être présenté par la suite, aux bailleurs de fonds internationaux.

    Il est à noter que la prochaine visite de hauts responsables tunisiens à Washington, prévue début mai 2021, vise à convaincre à la fois le FMI et la Banque Mondiale de la nécessité de soutenir la Tunisie et de l’accompagner dans la mise en œuvre de ses réformes économiques.

    Le chef de gouvernement avait déjà rencontré jeudi, à Tunis l’ambassadeur des Etats Unis à Tunis, Donald Blome.

En prévision des négociations avec le FMI, Mechichi s’entretient avec les ambassadeurs de France et d’Allemagne à Tunis