Publié le 10 Sep 2019, à 20:39

Démantèlement d’une cellule terroriste en lien avec ‎l’agression au couteau d’un policier à Tozeur

Le ministère de l’Intérieur a annoncé mardi le ‎démantèlement d’une » cellule terroriste » en lien avec ‎l’agression au couteau, le 8 septembre courant, d’un agent de police à Tozeur.

Composée de quatre individus très actifs dans la région de ‎Tozeur, cette cellule avait fait allégeance à l’organisation ‎terroriste dite » Daech « , précise le département dans un ‎communiqué.‎

Interpellés, les membres de cette cellule ont avoué avoir ‎planifié des projets d’attentat contre des sites sensibles et ‎des postes de police.‎

Le ministère public près le pôle judiciaire de lutte contre le ‎terrorisme a décidé de placer ces individus en garde à vue en ‎attendant l’issue de l’enquête.‎

Plus tôt dans la journée, le parquet a annoncé l’ouverture d’une instruction judiciaire sur l’agression au couteau contre un agent de la police touristique, à Tozeur.

D’après Sofien Selliti, porte-parole du Pôle judicaire de lutte contre le terrorisme, l’Unité nationale de recherche dans les crimes terroristes et les crimes organisés, relevant de la direction générale de la sûreté nationale à El-Gorjani, s’est saisie de cette enquête.