Publié le 11 Feb 2020, à 16:23

Ben Salem : "Le manque de moyens financiers est à l'origine du non recrutement immédiat de 2350 enseignants du primaire"

Le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem, a déclaré, mardi, que “la colère des titulaires d’un diplôme de licence appliquée en Education et Enseignement était compréhensible à cause de la non régularisation de leur situation professionnelle et l’absence de recrutements dans les établissements éducatifs”, ajoutant que “malgré la bonne volonté, cette situation transitoire ne connaitra pas un changement immédiat en raison du manque de moyens financiers pour le recrutement de 2350 enseignants du primaire “.

Dans une déclaration aux médias, mardi en marge d’une rencontre organisée à la Cité de la Culture pour l’annonce du lancement officiel du projet “Statut National de l’Etudiant Entrepreneur en Tunisie”, Ben Salem a affirmé que: “les titulaires du diplôme de licence appliquée en Education et Enseignement, seront automatiquement recrutés en septembre 2020”.

S’agissant des instituteurs suppléants du primaire, Ben Salem a rappelé l’accord signé avec l’Union générale tunisienne de travail (UGTT) en mai 2018, en vertu duquel 40% de ces enseignants seront recrutés au cours de la rentrée scolaire 2020. Dans le même contexte, il a souligné que le ministère de l’Education avait exigé le recrutement de plus de 4000 enseignants suppléants du secondaire, relevant que les négociations à propos de ce dossier seront effectuées avec le nouveau gouvernement.