Publié le 08 Oct 2019, à 21:27

Baffoun dément l'existence de divergences au sein de l'ISIE

Le président de l'Instance Supérieure Indépendante des élections (ISIE), Nabil Bafoun, a démenti mardi soir l'existence de divergences au sein du Conseil de l'ISIE ou d'une "crise" entre ses membres après le retrait du membre de l'Instance Anis Jarboui de la conférence de presse tenue lundi soir et après la déclaration d'un autre membre dans laquelle il a imputé à Baffoun la responsabilité du faible taux de participation aux élections législatives.

"Il n'y a pas de changement ni de divergence. Nous formons une équipe qui travaille dans une bonne ambiance et dans un esprit de compréhension. Il n'y a pas de crise. Aujourd'hui, la liberté d'expression est garantie pour tous", a déclaré Nabil Bafoun à l'agence TAP au Centre de presse de l'ISIE au Palais des congrès dans la capitale.

Anis Jarboui s'était retiré de la conférence de presse hier soir après une dispute avec un observateur qui critiquait le travail de l'ISIE dans les bureaux de vote rue de l'Inde dans la capitale alors que d'autres journalistes ont soulevé des questions concernant les "accusations" portées contre le président de l'Instance par un membre de l'ISIE, Nabil Azizi, selon lesquelles il aurait suivi une stratégie qui a conduit à une faible affluence des électeurs, en particulier chez les jeunes et à l'étranger.

Baffoun a souligné lors de la conférence de presse que le travail de l'Instance est "collectif".

Mercredi, l'ISIE tiendra une conférence de presse à 19h00 pour annoncer les résultats préliminaires des élections législatives.