Menu

Le recrutement de 15280 ouvriers de chantiers n’impactera pas les équilibres financiers de l’Etat, selon des députés

Publié le jeudi, 18 février 2021 | 4 min | Economie
  • Les députés, membres de la Commission des finances, de la planification et du développement de l’Assemblée, réunis jeudi 18 février 2021, assurent que le recrutement dans la fonction publique des 15 280 ouvriers de chantiers âgés de plus de 45 ans, exclus de l’accord portant sur la régularisation de la situation des ouvriers de chantiers conclu entre le gouvernement et l’UGTT, n’aura pas d’impact sur les équilibres financiers pour l’année 2021.

    Pour rappel, l’accord conclu, le 20 octobre 2020, entre le gouvernement et l’UGTT prévoit l’intégration progressive de 31 mille ouvriers de chantiers dont l’âge est inférieur à 45 ans. Ceux âgés entre 45 et 55, poursuivront leur activité d’ici fin février courant et partiront en retraite anticipée, tout en bénéficiant d’une indemnité de sortie de 20 mille dinars à la fin du mois de mars 2021 et d’une couverture sociale.

    Ceux ayant plus de 55 ans, pourront continuer à travailler jusqu’à l’âge de la retraire (60 ans) et bénéficieront, alors, d’une indemnité égale à celle attribuée aux familles démunies et d’un bulletin de soins gratuits.

    Les ouvriers âgés de 60 ans bénéficieront d’un bulletin de soins gratuits et d’une prime égale à celle attribuée aux familles démunies si leur situation ne leur permet pas d’avoir une pension de retraite.

    La réunion de la Commission parlementaire des finances s’est tenue sur demande la Commission de l’organisation de l’administration et des affaires des forces armées, afin d’avoir l’avis des députés membres de la commission des finances sur le projet de loi N° 2020-134 amendant la Loi portant statut général des personnels de l’Etat, des collectivités publiques locales et des établissements publics à caractère administratif.

Newsletter

Recevez par email toute l’actualité
Votre Email ne sera jamais communiqué à un tier.
Le recrutement de 15280 ouvriers de chantiers n’impactera pas les équilibres financiers de l’Etat, selon des députés