151103923622636
datePublié le 12 septembre 2017

Tunisie : Les moutons de contrebande pourraient être la cause de la putréfaction des viandes

  • Les moutons de contrebande pourraient être la cause de la putréfaction des viandes, annonce le ministère de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche, ajoutant que cette hypothèse reste à vérifier.

    Dans un communiqué publié, mardi à Tunis, la même source explique que les cas de viande ovine putréfiée par le non respect des conditions sanitaires d’abattage des bêtes de sacrifice, surtout que la fête du sacrifice a coïncidé avec une hausse des températures, ayant causé la prolifération des microbes et un changement de la couleur de la chair qui a dégagé une mauvaise odeur.

    Le ministère précise qu’après les plaintes exprimées par des citoyens qui ont constaté que certaines parties des moutons se sont putréfiées, des échantillons ont été transférés à des laboratoires spécialisés pour des analyses microbiologiques. Aussitôt obtenus, les résultats seront annoncés, précise encore la même source.

    Des cas de putréfaction de viandes ont été enregistrés dans plusieurs régions du pays. Plusieurs citoyens ont évoqué un changement de couleur de la viande de sacrifice (couleur bleue ou verte) et une odeur qui se dégage de la chair.

    Le gouvernorat de Sfax a enregistré 40 cas de putréfaction de viandes après une ou deux journées du jour de l’Aid, selon la président du département de la production animale au sein du commissariat régional au développent agricole de Sfax, Sami Farsi.