Publié le 05 Dec 2018, à 16:13

Tunisie : 49 cas confirmés du virus de la fièvre du Nil occidental

La situation épidémiologique reste stable en Tunisie, a déclaré à la TAP le directeur de l’hygiène du milieu et de la protection de l’environnement au ministère de la santé, Mohamed Rabhi.

Quelque 1800 cas d’intoxication alimentaire ont été enregistrés en 2018 soit une augmentation de 800 cas par rapport à 2017, a-t-il ajouté en marge de l’ouverture des 22e journées nationales de la préservation de la santé qui se tiennent sur deux jours à Hammamet.

Et de rappeler que le nombre de cas d’infection du virus de la fièvre du Nil occidental a atteint 49 cas confirmés, précisant que 2 cas de décès ont été enregistrés.

Les produits alimentaires impropres à la consommation sont principalement responsables de ce virus, a-t-il souligné, appelant à la nécessité de renforcer les efforts de sensibilisation à la prévention de ces maladies virales.

D’autre part, il a indiqué qu’un programme de contrôle des pâtisseries sera lancé le 20 décembre à l’occasion des fêtes de fin d’année.