149327000121347
datePublié le 20 mars 2017

Tunis: Entrée en exploitation du deuxième pont de l’échangeur X2 de la cité Elkhadra

  • Le deuxième pont de l’échangeur X2 de la cité El Khadra qui s’étend sur 160 mètres linéaires a été inauguré lundi.

    Les travaux de construction de ce pont reliant les GP9 et GP 10 ont duré 38 mois. Le projet co-financé à hauteur de 31 Millions de dinars (MD) par le ministère de l’Equipement, de l’Habit et de l’Aménagement du territoire et la Banque européenne d’investissement (BEI), permet de réduire l’encombrement de la circulation sur la voie X2 aux niveaux des intersections Louis Braille, Alain Savary et le GP 10, où l’intensité du trafic atteint les 50 mille véhicules par jour, a indiqué à Mourad Hamrouni, directeur régional de l’équipement à Tunis, lors de l’inauguration du projet.

    Le responsable a rappelé que ce pont vient compléter la première partie de l’échangeur X2, réalisée sur une distance de 650 mètres linéaires et achevée en octobre 2016.

    Cet ouvrage permet ainsi, d’éliminer l’intersection de la route X2 avec le chemin de fer au niveau de la station cité El Khadra, d’alléger l’encombrement routier dans les quartiers et les zones limitrophes et d’élargir la route à 3 couloirs dans les 2 voies et ce dans toutes les directions outre la modernisation du réseau d’écoulement des eaux pluviales.

    La construction de l’échangeur X2 figure parmi les projets de renforcement et d’aménagement du réseau routier et les 15 échangeurs en cours de réalisation, dans le grand Tunis, moyennant environ 350 MD, lesquels concernent les quatre gouvernorats (Tunis, Ariana, Ben Arous et la Manouba), a fait remarquer de son coté Slah Zouari directeur général des ponts et chaussées au ministère de l’Equipement.

    Une étude portant sur l’élargissement de la route X2, vers Ennasr, en passant par route X et jusqu’à la route X20, est en cours de réalisationa-t-il dit, précisant qu’il s’agit de décongestionner la circulation à ce niveau, où le trafic atteint prés de 100 mille véhicules par jour. Le cout de ce projet qui prévoit la réalisation de quatre échangeurs est estimé à 110 MD.