Publié le 12 Mar 2019, à 20:31

Treize nouveaux permis d’exploration dans le domaine énergétique seraient octroyés en 2019

"Nous nous attendons à l’attribution de 13 nouveaux permis d’exploration dans le domaine énergétique, durant l’année en cours », a déclaré mardi, à l’agence TAP, Sofiene Haddad, chef du département des "Etudes Générales Exploration" à l’Entreprise Tunisienne des Activités Pétrolières (ETAP).

Selon les données de l’ETAP, la Tunisie compte 21 permis, dont 19 permis de recherche et 2 permis de prospection, couvrant une superficie de près de 60 mille km². Parmi ces permis, 9 sont offshore et 12 onshore.

L’ingénieur géologue, qui prend part à la 9ème édition du Salon du Pétrole dans la région de l’Afrique de Nord, à Oran (Algérie), a fait savoir, également, que des investisseurs chinois ont manifesté leur intérêt d’acquérir 7 blocs libres en Tunisie, pour des éventuels travaux d’exploration.

« En fait, nous ambitionnons de voir la production de l’énergie s’améliorer dans les prochaines années, en Tunisie, surtout avec l’exploitation imminente de la concession Nawara, dont la production est estimée à 2,7 millions m3 de gaz naturel, par jour », a précisé Haddad.

A noter que selon les donnés de l’ETAP, la production de pétrole brut des concessions de l’Entreprise a régressé de 2%, à fin 2018, par rapport à 2017, en raison du « déclin naturel de la production de la plupart des champs ainsi qu'aux mauvaises performances des champs Adam, Baraka , Maamoura, Hasdrubal et Chargui ».

Pour ce qui est de la quantité de gaz commercialisée, elle a augmenté de 9%, durant la même période, « grâce aux bonnes performances des champs Anaguid, Chargui , Ghrib et Djbel Grouz ».