Publié le 10 May 2018, à 16:26

Sofiene Sliti : La Tunisie compte 1500 personnes détenues jugés pour terrorisme

En Tunisie, le nombre des personnes jugées pour terrorisme a atteint 1500 détenus, a révélé jeudi le porte-parole du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme, Sofiene Sliti.

“Le nombre des terroristes tunisiens se trouvant actuellement dans les zones de guerre s’élève à 2929 personnes tandis que le nombre de ceux qui sont revenus de ces zones de conflit avoisine les 160 personnes”, a-t-il ajouté lors d’un congrès international sur la jeunesse et le terrorisme tenu à Tunis.

Et d’ajouter que 90% des terroristes revenus des zones de conflit sont incarcérés.

Il a fait savoir que la tranche d’âge des ces terroristes est comprise entre 25 et 29 ans, soulignant que 70% d’entre eux ne sont pas mariés.

Selon les données fournies par Sliti, 43% des éléments terroristes ont un niveau d’études secondaires, 47% ont un niveau d’études primaires et 4% seulement ont atteint les études supérieures.

Les terroristes ayant rejoint les zones de conflit sont issus du grand Tunis (32%), des régions côtières (28%), du sud (23%), du centre (9%) et du nord (8%).

Le gouvernorat de Médenine demeure le plus grand exportateur de terroristes (395 personnes), suivi de l’Ariana (295 personnes), de Monastir (205 personnes), de Tunis ( 201 personnes) et de Tozeur ( 11 personnes).