151347722622923
datePublié le 11 octobre 2017

Réseau de blanchiment d'argent: Le pôle judiciaire et financier se saisit de l'affaire impliquant l'homme d'affaires Mohamed Fekih et 12 fonctionnaires publics

  • Treize personnes impliquées dans une affaire de blanchiment d'argent, dont l'homme d'affaires Mohamed Fekih, un directeur régional du commerce et le directeur central d'une banque privée, ont été placées en garde à vue sur ordre du ministère public, apprend l'agence TAP mercredi de source informée auprès de la présidence du gouvernement.

    La même source a ajouté que dans le cadre de la lutte contre la corruption, un autre réseau spécialisé dans la contrebande du prêt-à-porter a été démantelé par les services relevant de la direction des enquêtes douanières.

    L'activité du réseau consiste en l'importation, au profit de plusieurs commerçants, de marchandises diverses dont la valeur est calculée à partir de son poids. A cela s'ajoute différentes commissions, pots-de-vin et autres virements bancaires suspects servant à faciliter l'octroi des autorisations et des documents relatifs au contrôle technique.

    Selon la même source, le pôle judiciaire, économique et financier s'est saisi de l'affaire dont certains crimes sont passibles d'une peine de 20 ans de prison.

    Voici la liste des chefs d'inculpations retenus à l'encontre des suspects :

    - Blanchiment d'argent

    - Trafic de devises

    - Importation sans déclaration de marchandises prohibées

    - Fausse déclaration sur la nature et la valeur ou l'origine des marchandises

    - Importation de marchandises non conformes aux normes techniques

    - Fausse déclaration dans la désignation du destinataire réel