Publié le 16 May 2018, à 09:46

Pyongyang annonce qu'il va "reconsidérer" le sommet si Washington exige qu'il renonce à ses armes atomiques

Malgré la bonne volonté affichée ces derniers temps par Kim Jong-un, la dénucléarisation de la Corée du Nord pourrait s'avérer compliquée. Un sommet entre le dirigeant nord-coréen et le président américain Donald Trump est prévu le 12 juin.

Pyongyang a toutefois menacé mercredi de l'annuler si Washington maintenait des exigences jugées déséquilibrées. Si la Maison-Blanche «nous met au pied du mur et exige unilatéralement que nous renoncions à l'arme nucléaire, nous n'aurions plus d'intérêt pour des discussions et nous devrions reconsidérer la question de savoir s'il faut accepter le sommet à venir entre la Corée du Nord et les États-Unis», a déclaré le ministre adjoint des Affaires étrangères Kim Kye Gwan, cité par l'agence officielle KCNA.