Publié le 13 Apr 2018, à 14:43

Précisions du ministère de la défense sur l’interception de deux véhicules libyens

Deux véhicules avec des plaques d’immatriculation libyennes transportant six individus ont été interceptés, dans la soirée de jeudi par une formation militaire déployée dans le zone frontalière tampon.

Les six individus ont assuré appartenir aux gardes-frontières de Nalout chargés de protéger les édifices publics et le post Dhehiba/Wazen.

Dans un communiqué, le ministère de la Défense qui affirme avoir coordonné avec les autorités libyennes, explique que les gardes-frontières de Nalout qui étaient à bord de trois véhicules, se sont engagés dans une course poursuite à l’intérieur du territoire libyen contre des contrebandiers. Un des véhicules s’est renversé près de la frontière tuniso-libyenne au niveau de Touilet Ben Ammar (Lazret), provoquant la mort d’un des trois agents à bord. Les deux autres ont été interceptés par une formation militaire tunisienne.

Les 6 gardes-frontières interpellés ont affirmé avoir franchi la frontière pour secourir leurs collègues blessés.

Après consultation du ministère public, la dépouille du garde-frontière décédé et un blessé ont été transportés vers l’hôpital local de Rémada.