Publié le 06 Dec 2018, à 11:21

Pétrole : Washington "pas en position" de dicter sa conduite à l'Opep, selon le ministre saoudien de l'Energie

Washington "n'est pas en position de nous dire ce que nous devons faire", a souligné le ministre, Khaled al-Faleh, avant une réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à Vienne. "Je n'ai besoin de la permission de personne pour diminuer" la production, a-t-il insisté.

Plus tôt, le ministre saoudien de l'Energie, Khaled al-Faleh, avait déclaré que la baisse de la production devait être "suffisante". Un analyste du marché a jugé que cette réduction envisagée apparaissait désormais plus faible que prévu initialement.

Résultat, les prix du pétrole chutaient de plus 4%. Le baril de Brent passant même sous les 60 dollars. Vers 10H35 GMT (11H35 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 58,62 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 2,94 dollars par rapport à la clôture de mercredi.