Publié le 14 Apr 2019, à 17:13

Pas de grève, lundi, pour les structures syndicales de transport, relevant de l’UTICA

Les chambres syndicales nationales des propriétaires de taxis et louages, relevant de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA), ont déclaré, dimanche, que leurs affiliés ne sont pas concernés par la grève et les mouvements de protestation prévus, lundi 15 avril 2019, contre la dernière augmentation des prix des carburants.

A ce titre, le président de la Chambre syndicale nationale des propriétaires de louages, Salem Bouajila a affirmé à l’agence TAP, que toutes les chambres syndicales de transport relevant de l’UTICA (louages, taxis individuels, taxis collectifs…) n’observeront pas de grève demain lundi.

”Nous appelons tous nos affiliés à ne pas observer de grève, mais nous invitons ceux d’entre eux qui ne sont pas satisfaits par l’accord trouvé avec le ministère du Transport et qui veulent protester contre la dernière augmentation des prix des carburants, à laisser leurs véhicules dans les stations et à ne pas bloquer la circulation”.

Bouajila a rappelé que des solutions ont été trouvées, dimanche 7 avril 2019, avec le ministère du transport, puisqu'”outre l’augmentation des tarifs du transport irrégulier de 8% à partir de 2020, l’accord trouvé stipule la révision à la baisse des tarifs de l’assurance, l’échelonnement des dettes des professionnels, l’octroi du fonds de commerce aux professionnels du transport irrégulier et l’autorisation d’importer des véhicules d’occasion avec des avantages fiscaux. Nous ne voyons donc aucune nécessité à opter pour l’escalade ”

De même, le Vice-président de la Chambre syndicale des propriétaires de taxis individuels, Adel Arfa a assuré que ” la Chambre n’est pas concernée par le mouvement de protestation prévu pour demain lundi “, faisant savoir ” qu’une séance de travail se tiendra demain avec le ministère du Transport pour s’accorder sur les modalités d’application des accords conclus “.

Et d’ajouter “l’augmentation des prix des carburants a été compensée par l’augmentation de 8% des tarifs du transport irrégulier, même si cette augmentation ne sera appliquée qu’en 2020. Le ministre du Transport s’est par ailleurs, engagé à ne plus augmenter les prix des carburants en 2019 “.

Et de conclure ” nous sommes représentés dans 24 gouvernorats et tous nos affiliés travailleront demain. Nous sommes déterminés à faire prévaloir l’intérêt du pays qui ne supporte plus de nouvelles perturbations”.