Publié le 09 Jan 2019, à 15:30

Nourredine Tabboubi : les négociations ont atteint un stade "extrêmement difficile"

La situation sociale du pays et les derniers développements des négociations sociales dans le secteur de la fonction publique ont été au centre d’une rencontre tenue, mercredi, au palais de Carthage, entre le président de la République, Béji Caid Essebsi et le secrétaire général de l’Union Générale Tunisienne du Travail, Nourredine Taboubi.

Selon un communiqué publié par la présidence de la République, les deux parties ont appelé les différents intervenants à la nécessité d’assumer pleinement leurs responsabilités afin de surmonter la crise actuelle.

Dans une déclaration aux médias à l’issue de cette rencontre, Taboubi a indiqué avoir informé le président de la République du bilan des négociations sociales dans le secteur de la fonction publique.

Selon lui, ce bilan reste en deçà des aspirations des agents de la fonction publique et est “loin de représenter la réalité”, précisant que les négociations ont atteint un stade “extrêmement difficile”.

“Les institutions de l’Etat doivent assumer leurs responsabilités pour trouver les solutions adéquates”, a-t-il insisté, soulignant que la centrale syndicale s’est déjà préparée à entreprendre les différentes formes de protestation afin de défendre cette “juste” cause.