Publié le 14 Jun 2019, à 13:57

Municipales partielles du Bardo : Le Tribunal administratif valide, en appel, la décision de l’ISIE sur le ‎‎rejet des deux listes de Nidaa Tounes

Le Tribunal administratif a validé, en appel, vendredi la décision de ‎‎l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) ‎‎au sujet du rejet des deux listes de Nidaa Tounes ‎‎‎(camp de Hammamet et de Monastir), candidates aux élections ‎‎municipales partielles du Bardo.‎
Le 16 mai 2019, l’ISIE avait décidé d’invalider ces deux listes ‎‎ pour “qualité de représentant légal non ‎‎prouvée“.‎

Selon Imed Ghabri, responsable de la communication au Tribunal administratif, la juridiction avait jugé recevables sur la forme et irrecevables quant au fond les deux recours des présidents des listes de Nidaa Tounes représentant les clans de Sofiène Toubel et de Hafedh Caïd Essebsi aux élections municipales partielles du Bardo.

Le refus des deux listes de Nidaa Tounes est motivé par l’ambigüité de la correspondance des services chargés des relations avec les partis politiques à la présidence du gouvernement, avait expliqué Anis Jarbouii, membre de l’ISIE. La correspondance adressée à l’instance électorale ne déterminait pas avec précision le nom du représentant légal de Nidaa, avait-il ajouté.