Publié le 10 Feb 2019, à 09:45

Mohamed Hamdi appelle les Tunisiens à un vote sanction lors des prochaines élections

Le secrétaire général adjoint du Courant démocrate, Mohamed Hamdi, a incombé à la coalition au pouvoir la responsabilité de la détérioration de la situation économique et sociale de la Tunisie, appelant les citoyens à un “vote sanction” lors des prochaines élections.

“Au lieu de chercher des solutions pour sauver le pays, la coalition au pouvoir a contraint les Tunisiens à vivre deux années d’absurdité politique, de telle sorte qu’ils n’arrivent plus à comprendre ce qui se passe. Cette incompréhension s’est accentuée après que la coalition s’est divisée et que les alliances en son sein ont changé”, a déclaré Hamdi, samedi, à la TAP.

Il a fait savoir, lors du congrès régional du parti à Sidi Bouzid, organisé dans le cadre des préparatifs du congrès national du Courant démocrate prévu fin mars prochain, que le parti est concerné par les prochaines échéances électorales.

“La participation du Courant démocrate aux élections sera qualitative et décisive, surtout que le parti se trouve dans une bonne dynamique ascendante”, a estimé Hamdi.

Au sujet de “l’école coranique” de Regueb, Hamdi a fait savoir que cette affaire concerne la protection des enfants contre les violations et l’importance du contrôle sur certaines institutions de l’enseignement.

Il a indiqué dans ce sens que cette affaire a démontré les manquements de l’Etat dans ce domaine, ce qui est de nature à mettre les enfants en danger.