Publié le 11 Jun 2018, à 22:18

Mise en échec d’une tentative de contrebande de stupéfiants à l'aéroport de Tunis-Carthage

Les agents de la douane et de la police des frontières à l’aéroport de Tunis-Carthage ont déjoué, lundi après midi, une tentative d’introduire sur le territoire tunisien d’une quantité de 1,7 kg de substances narcotiques par un d’un voyageur de la nationalité congolaise venant de Kinshasa via l’aéroport de Casablanca à bord d’un avion de Royal Air Maroc.

Selon un communiqué, rendu public lundi par la douane, l’équipe conjointe avait des soupçons sur le contenu des valises de ce voyageur, étant donné que le scanner a détecté une grande quantité de produits alimentaires dans son bagage. Sur la base de ses renseignements, les services compétents de la douane ont procédé, à leur tour, à une fouille minutieuse du voyageur et de ses valises.

En cherchant dans les sacs de nourriture, les douaniers ont saisi de petites enveloppes contenant de l’herbe verte, probablement de la marijuana, pesant environ 1,6 kg, ainsi que de la poudre blanche supposée être de la cocaïne (environ 96 grammes), précise le communiqué.

Lors de l’enquête, le suspect a avoué qu’il a été chargé par un nombre de ses connaissances à Kinshasa de livrer cette marchandise à une fille congolaise résidente à Tunis.

Une embuscade a alors été tendue au hall de l’aéroport, ce qui a permis d’arrêter la fille, ainsi qu’un nombre de citoyens de la même nationalité, indique le communiqué.

La direction des enquêtes douanières s’est engagée à poursuivre l’enquête sur cette affaire.