Publié le 12 Feb 2020, à 11:26

L’Union tunisienne de taxi individuel observera un sit-in lundi 24 février prochain

L’Union Tunisienne de Taxi Individuel observera un Sit-in tout au long de la journée du lundi 24 février 2020, pour protester contre l’atermoiement du ministère du transport vis-à-vis de leurs revendications et la non-application des conventions précédentes.

L’Union Tunisienne de Taxi Individuel a menacé, dans un communiqué, de hausser le ton si elle ne trouve pas un bon écho auprès des départements ministériels (ministères de l’Intérieur et du Transport).

Elle a expliqué cette situation difficile par la marginalisation que connaît le secteur des taxis individuels et les mauvaises conditions qui caractérisent le travail des professionnels, outre l’accumulation de leurs dettes auprès de la Caisse Nationale de la Sécurité sociale (CNSS), des sociétés de leasing ainsi que celles de l’assurance et de vente des pièces de rechange des voitures.

Selon le même communiqué, cette organisation critique, par ailleurs, la rudesse des procès imposés aux taxistes, la cherté des carburants et l’escroquerie que ses adhérents subissent de par les pratiques des sociétés de vente des voitures aux plans niveau de la qualité, la garantie et le prix.

Elle a, également, évoqué le problème des intrus dans la profession, malgré l’existence d’une circulaire stipulant l’assainissement du secteur, laquelle n’a pas été appliquée pour des raisons personnelles selon ses estimations, outre le phénomène du braquage.

Elle a ajouté que le secteur des taxis individuels facilite aux hommes d’affaires l’entrée dans le secteur d’une manière illégale avec l’appui et la nonchalance de certains responsables, évoquant, dans ce cadre l’apparition de plusieurs applications fonctionnant parallèlement avec le secteur, » sans contrôle, ni jugement « .

La Tunisie, compte trois structures syndicales de propriétaires du taxi individuel, à savoir la chambre syndicale nationale des propriétaires des taxis, relevant de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA), l’Union Tunisienne de taxi individuel et l’Union Nationale de taxis individuel relevant de la Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie (CONECT).