Publié le 24 Apr 2018, à 22:13

L’UE promet d’aider financièrement la Tunisie jusqu’en 2020

L’Union européenne va aider financièrement la Tunisie jusqu’en 2020, a promis mardi à Bruxelles le président de la commission européenne Jean-Claude Juncker .

"L’an dernier la Tunisie a obtenu une aide financière de 300 millions d’euros pour subvenir à ses besoins pressants. Au total l’aide financière accordée par l’Union européenne à la Tunisie pourrait atteindre en 2020, quelque 10 milliards d’euros depuis le déclenchement de la révolution en 2011", a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse conjointe avec le chef du gouvernement Youssef Chahed.

Le président de la commission européenne a appelé le gouvernement tunisien à accélérer la mise en œuvre du programme des réformes "dans le dessein de stabiliser l'économie et créer les conditions d'une croissance durable".

"L’UE va soutenir financièrement la Tunisie pour relever ses défis socio- économiques", a-t-il encore affirmé, ajoutant que certaines mesures risquent d'être impopulaires mais elles sont jugées nécessaires pour booster l’économie.

Le président de la commission européenne a fait état d’avancées notables réalisées par la Tunisie sur la voie de la transition politique, démocratique et politique. Il par ailleurs annoncé qu’il se rendra en Tunisie les 23 et 24 juillet prochain à la tête d’une importantes délégation pour constater de visu le processus de réformes engagé dans le pays.

Pour sa part, le chef du gouvernement Youssef Chahed a salué le soutien apporté par l’UE à la Tunisie depuis le soulèvement du peuple tunisien en 2011, citant à titre d’exemple plusieurs projets structurants financés dans le cadre de la coopération Tunisie-UE.

Dans le même contexte, Chahed a rappelé l'Accord de Libre Echange Complet et Approfondi "ALECA" qu’il a qualifié de "priorité économique pour la Tunisie" et la question de l’Open Sky. "La Tunisie est tout à fait prête pour l'Open sky", a-t-il assuré.

Chahed s’est également félicité de l’accord trouvé ce mardi entre la Tunisie et l’UE permettant l’exportation de 30 mille tonnes supplémentaires d’huile d’olive tunisienne vers l’Europe.