Publié le 22 Sep 2018, à 18:59

Les députés de Nidaa Tounes réclament le départ de Hafedh Caïd Essebsi

Les députés présents à la réunion du groupe parlementaire de Nidaa Tounes, tenue samedi au Palais du Bardo, ont été “unanimes à souligner la nécessité de changer la direction actuelle du parti, en particulier Hafedh Caïd Essebsi”.

C’est ce qu’a déclaré, ce soir, à l’agence TAP, la députée Fatma Mseddi, membre du groupe de Nidaa Tounes.

Tous les députés présents, a-t-elle ajouté, imputent la responsabilité de la crise, au sein du parti, à l’actuelle équipe dirigeante. “Ils rejettent tout monopole de la décision au sein de Nidaa Tounes”.

Elle a indiqué que les députés ont, en outre, appelé à une réunion de l’Instance politique du parti qui invitera, à son tour, le bureau exécutif élargi à se tenir dans les plus brefs délais afin de prendre les mesures nécessaires au redressement de la situation au sein du mouvement.

Selon la députée, c’est le président du groupe parlementaire de Nidaa Tounes, Sofiene Toubel, qui est le premier responsable des récentes démissions au sein du groupe parlementaire.

La réunion de samedi, qui a duré plus de trois heures, n’a pas été sanctionnée par une déclaration, a-t-elle dit. “Certains députés ayant proposé de publier une déclaration après l’interview du président Béji Caïd Essebsi, prévue au début de la semaine prochaine”.

Le parti et le groupe parlementaire de Nidaa Tounes ont connu, au cours de la dernière période, une vague de démissions.

Vendredi, quatre autres députés (Ismail Ben Mahmoud, Lotfi Ali, Abir Abdelli et Sana Salhi) ont démissionné du groupe de Nidaa Tounes. Ils viennent s’ajouter aux neuf députés qui ont quitté le bloc parlementaire début septembre.