Publié le 15 Aug 2018, à 15:35

Les agents et cadres de la Présidence du gouvernement en grève

Les agents et cadres de la Présidence du gouvernement ont observé, mercredi, une grève avec présence sur les lieux de travail en signe de protestation contre la non satisfaction de leurs revendications inscrites dans le procès verbal signé le 6 février dernier.

Selon le secrétaire général adjoint du syndicat de base des agents et cadres de la Présidence du gouvernement, Aymen Dimassi, ces revendications concernent essentiellement l’exercice du droit syndical, l’élaboration d’un statut de base pour les employés et agents de la présidence du gouvernement et l’instauration du principe de la transparence en matière de promotions.

Et de souligner que si ces revendications ne sont pas satisfaites, il sera question de recourir aux structures syndicales relevant de l’UGTT pour décider des démarches protestataires à suivre.

Le responsable syndical a fait savoir que plusieurs compétences ont quitté la Présidence du gouvernement, appelant à la nécessité de diagnostiquer la situation dans les plus brefs délais et de respecter les accords conclus.