Publié le 15 May 2018, à 13:04

Le puits d'Eswaibia détruit et enfoui par les habitants, selon Samir Ettaieb

Le puits d'Eswaibia à Jelma, objet depuis lundi, de confrontations entre les habitants et les forces de l'ordre a été détruit et enfoui mardi par les protestaires, a affirmé dans une conférence de presse, à Tunis le ministre de l'agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche, Samir Bettaib.

Interrogé par les médias, sur les défaillances de la communication gouvernementale concernant le problème de ce puits bloqué depuis 2014, le ministre a affirmé que les informations relatives à l'utilisation de l'eau de ce puits pour l'alimentation de la région de Sfax ou d'une usine de yaourt, sont erronées.

"Nous avons voulu parachever ce projet, avant l'été, pour éviter les problèmes d'alimentation en eau dans la région et faire bénéficier les habitants de Jelma de l'eau", a-t-il dit, rappelant que le site du projet a été changé à plusieurs reprises afin d'éviter les conflits avec les citoyens.

Les conflits entre les habitants et les forces de l'ordre ont repris ce matin, à Jelma où l'Union locale de travail a appelé à une grève générale pour protester contre l'intervention musclée des forces de l'ordre pour imposer le raccordement du puits d'Eswaibia au réseau d'électricité et de la SONEDE.

Environ 10 blessés ont été recensés lundi, dans les deux camps dont un cas grave.