Publié le 13 Mar 2018, à 14:22

Le président et le vice-président de l'Organisation Tunisienne des Jeunes Médecins en sit-in devant le ministère

Le président de l’Organisation Tunisienne des Jeunes Médecins, Jad Henchiri et son vice-président, Aymen Betaieb observent, depuis lundi après-midi, un sit-in devant le siège du ministère de la Santé, en signe de protestation contre la non satisfaction de leurs revendications.

“Ce sit-in se poursuivra jusqu’à ce que les revendications des affiliés de l’organisation soient satisfaites”, a souligné Henchiri.

Il a estimé que le ministre de la Santé s’obstine dans sa politique d’atermoiement face à ce dossier, faisant remarquer qu’il a promis, hier, de tenir une séance de négociations ce mardi afin d’examiner les revendications de l’organisation mais il s’est rendu à Bizerte pour une visite de travail.

“Les déclarations du ministre selon lesquelles un accord aurait été trouvé sont dénuées de tout fondement”, a-t-il encore ajouté.

Henchiri a révélé que son organisation a décidé d’accorder à l’autorité de tutelle, un ultimatum de 24h à partir de ce matin, pour tenir une réunion avec le ministre.

Il a menacé de recourir à l’escalade, évoquant une grève dans les spécialités de type B.

Des médecins résidents et internes ainsi que des étudiants en médecine de Tunis, Sousse, Monastir et Sfax avaient participé, lundi, à une marche nationale à l’appel de l’Organisation Tunisienne des Jeunes médecins contre la non satisfaction de leurs revendications.