Publié le 10 Jul 2018, à 18:01

Le président de la Liste indépendante "La Marsa change" nouveau maire de la ville

Le président de la liste indépendante “La Marsa change” Mohamed Slim Meherzi vient d’être élu à la tête de la municipalité de la Marsa. Vingt trois membres ont voté en sa faveur. Trois de ses adjoints appartiennent à la même liste. Il s’agit de Nabila Hamza (premier adjoint), Riadh Zahar (troisième adjoint) à et Raouf Chennoufi (quatrième adjoint). Le deuxième adjoint, Yassine Redissi, appartient à la liste indépendante “couleurs de la Marsa”.

Dans une déclaration mardi à l’agence TAP à l’issue de la cérémonie d’installation, le nouveau maire a notamment insisté sur la propreté et la lutte contre les moustiques en cette saison de grandes chaleurs. Parmi les priorités urgentes énumérées par Slim Meherzi, figurent, également, la lutte contre la congestion automobile. Il a dans ce sens promis que les habitants qui paient leurs impôts municipaux auront droit à la gratuité du stationnement dans les parkings.

Abordant les défis auxquels les nouveaux membres du conseil municipal de la Marsa feront face, le nouveau maire a notamment, cité la réhabilitation de la ville au riche patrimoine culturel.

Il a insisté sur l’application de la loi à tous sans aucune distinction, affirmant que l’amélioration de l’action municipale et le rétablissement de la confiance des citoyens devraient aussi impliquer, en plus des élus municipaux, toutes les composantes de la société civile active dans la ville et tous ses habitants.

Le gouverneur de Tunis Chedly Bouallegue a fait observer au cours de la cérémonie qu’avec le conseil de la Marsa s’achève l’opération d’installation dans la région de Tunis avec ses huit municipalités. Une opération qui, a-t-il relevé, s’est déroulée dans de bonnes conditions sans enregistrer le moindre recours.

Le conseil municipal de la Marsa se compose de 30 membres dont 11 appartenant à la liste ” La Marsa Change”. Le reste des sièges est réparti entre la liste “Les couleurs de la Marsa” (7), Nidaa Tounès (5), Ennahdha (4), la liste indépendante “Espoir de la Marsa” (2) et un seul membre du Courant démocrate.