Publié le 12 Jun 2018, à 14:46

Le chef de l'Etat salue les décisions issues du Sommet de la Mecque pour le soutien de la Jordanie

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi a salué les décisions issues du Sommet de la Mecque pour le soutien du Royaume hachémite de Jordanie tenu dimanche.

"Ces décisions sont de nature à aider la Jordanie à sortir de la crise économique conjoncturelle à laquelle elle est confrontée", a estimé le chef de l'Etat.

Dans un communiqué publié mardi par la Présidence, Caïd Essebsi a souligné que "cette initiative saoudienne qu'il a suivie avec grand intérêt, vient consacrer l'esprit de solidarité et d'entraide entre les Etats arabes, notamment, en ce mois saint de Ramadan".

Béji Caïd Essebsi a mis l'accent sur l'importance de l'unité des rangs arabes pour faire face aux multiples défis auxquels sont confrontés plusieurs pays arabes aux plans sécuritaire et économique, de manière à consolider leur stabilité et préserver leur souveraineté et renforcer leur invulnérabilité.

L'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et le Koweït ont annoncé lundi un soutien financier à la Jordanie, à hauteur de 2,5 milliards de dollars.

Cette décision est issue du Sommet quadripartite organisé à La Mecque, le 10 juin courant à l'invitation du roi Salman Ben Abdelaziz Al-Saoud, avec la participation du roi Abdallah de Jordanie, de l’émir du Koweït et du vice-président des Emirats arabes unis.

A noter que la Jordanie a connu une vague de protestations sans précédent, pour dénoncer un projet de loi imposant de nouvelles taxes sur les revenus aux citoyens et ayant conduit à la démission du gouvernement de Hani Mulqui.