Publié le 10 Dec 2018, à 19:26

Le chef de l'Etat accorde une grâce exceptionnelle à Borhane Bessaies

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a accordé, ce lundi, coïncidant avec la célébration du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'Homme, une grâce exceptionnelle à Borhane Bessaies, dirigeant au mouvement Nidaa Tounes, a annoncé Firas Guefrech, conseiller principal auprès du Président de la République, chargé de l’Information et de la Communication.

« Le président de la République a signé un décret accordant une grâce exceptionnelle à Borhane Bessaies, en vertu duquel la peine lui restant à purger est supprimée », a indiqué Guefrech.

Le 2 octobre 2018, la chambre criminelle de la Cour d'appel de Tunis a confirmé le jugement rendu par le Tribunal de première instance condamnant Borhane Bessaies à deux ans de prison ferme et à une amende pour avoir « agréé, sans droit, des avantages en sa qualité de fonctionnaire public ».

Le Tribunal de première instance de l’Ariana avait condamné en février dernier Borhane Bessaies à deux ans de prison et à une amende de plus de 198 mille dinars pour avoir bénéficié d’un emploi fictif au sein de la Sotetel et perçu un salaire annuel de 198 mille dinars sans assurer la moindre présence ou travail.